Le marché africain promis à 20% de croissance en 2018-2024

  • Le marché africain promis à 20% de croissance en 2018-2024

    Le marché africain promis à 20% de croissance en 2018-2024

    En 2017, le Maroc a généré le plus gros chiffre d’affaires en Afrique du marché des pompes à eau solaires. Selon le cabinet irlandais Research and Markets, quelque 233 millions de dollars devraient être injectés dans des projets solaires destinés au développement de l’agriculture au Maroc à horizon 2024. Un investissement opportun puisque la croissance moyenne des pompes à eau solaires en Afrique est estimée à 20% sur la même période.

    Le Maroc garde son avance sur les autres pays africains dans les systèmes de pompes à eau solaires. En 2017, «il représentait la plus grande part de chiffre d’affaires du secteur sur le marché africain, suivi de l’Éthiopie», indique un rapport que vient de publier le cabinet irlandais Research and Markets.
    Intitulé «Africa Solar Water Pump Market Report 2014-2018 & 2024», le document souligne que le Royaume prévoit d’investir «233 millions de dollars dans des projets solaires pour servir la croissance agricole et qu’un nombre important de pompes devrait être installé au cours des six prochaines années». Une dynamique soutenue, entre autres, par le programme NAMA (Programme national de pompage solaire dans les projets d’économie d’eau en irrigation) qui encourage l’installation des pompes à eau solaires dans l’agriculture (30.000 à horizon 2025).
    Par ailleurs, le cabinet table sur un marché africain en progression soutenue d’ici 2024 : soit une moyenne annuelle de 20% sur la période 2018-2024. Au cours de la période de prévision, les pompes submersibles de moindre capacité avec moteur à courant continu représenteront l’essentiel de ce marché, du fait de l’augmentation du prix du diesel et de la faible disponibilité de l’électricité de réseau dans les domaines agricoles.
    En 2017, les pompes à eau solaires submersibles à courant alternatif de faible puissance jusqu’à 3 HP (1 HP, cheval-vapeur impérial, équivalant à 745,7 watts) ont été les plus largement installées dans la région, où la majorité des pompes a été déployée pour l’irrigation des champs agricoles. Ces dernières années, ce marché a bénéficié d’un repli des coûts qui lui a permis de se développer. «Le marché de la pompe à eau solaire en Afrique a enregistré une croissance substantielle en termes de nouvelles installations, principalement en raison de la baisse du prix des panneaux photovoltaïques et des subventions gouvernementales au cours des dernières années», explique le cabinet. La facilité de financement des ONG et des banques gouvernementales a également renforcé la confiance des petits exploitants agricoles qui ont participé au développement de ce marché sur le continent.  Le rapport couvre de manière approfondie le marché des systèmes de pompes à eau solaires par puissances nominales, conception, applications et pays. Il fournit une analyse détaillée des tendances en cours, des opportunités, des secteurs à forte croissance et des leviers du marché. Ce qui devrait aider les parties prenantes à structurer et aligner leurs stratégies en fonction de la dynamique du marché actuelle et future.

    Source : lematin

    Leave a comment

    Required fields are marked *